Comment fonctionne le BioSPG ?


L’opérateur (producteur, groupement de producteurs, transformateur, distributeur) qui se soumet à la certification BioSPG a le devoir d’assurer la qualité biologique de ses produits. Pour cela il met en place des instances de contrôle qui sont :

 

Le GLC : Groupe Local de Contrôle qui est composé de producteurs et éventuellement de techniciens impliqués dans la production.

 

Le BCO : Bureau de Certification de l’Opérateur qui est constitué de représentants d’opérateurs, de consommateurs, de structures d’appuis,  etc.

Chaque BCO dispose d’un Coordinateur SPG qui est responsable de la partie administrative et devient l’interlocuteur principal du CNABio. Le Coordinateur SPG de préférence doit avoir des notions de la production agro-écologique.

 

Au niveau du CNABio, tous les sites/opérateurs sont contrôlés par le CCC, le Comité Central de Certification à qui revient la décision finale sur la certification.

 

La certification donne droit à l’utilisation de la marque BioSPG pour une durée de 36 mois. Pendant ce temps le GLC et le BUCO assurent le contrôle régulier et le CCC surveille la bonne gestion de la marque par les opérateurs.