Voyage d’étude et d’échanges dans la région Est du Burkina Faso. Du 26-28 mai

Dans sa mission de promotion de l’agriculture biologique au Burkina Faso, le CNABio a organisé du 26 au 28 Mai 2014 un voyage d’étude et d’échanges au profit de ses membres à l'est du Burkina Faso. L’objectif général de ce voyage était d’améliorer la communication et la liaison entre les différents acteurs du domaine, de faire connaître les avantages de l’agriculture biologique à tous les acteurs de la société et de  contribuer au renforcement de capacité de ses acteurs.

 

Le voyage a permis le partage des expériences en matière de pratiques innovantes en agriculture biologique à travers  des visites de sites de réalisations agroécologiques.

Sur une superficie de 13 hectares, la ferme de Natiaboani de l'ONG ARFA connaît la réalisation de plusieurs infrastructures dont des dortoirs, un forage, une salle de formation, un groupe électrogène pour l’alimentation en électricité, un atelier de soudure et un local abritant un broyeur d’aliments pour la volaille.


Aussi en matière de promotion de l’agroécologie et de gestion des ressources naturelles, les principales réalisations sont: le dispositif anti – érosif végétalisé ; les pratiques de l’assolement  ; l’intégration des systèmes de production agro-sylvo-pastorales pour l’amélioration des rendements et pour une meilleure gestion des ressources naturelles ; la conduite des tests agronomiques dans le maraîchage pour apprécier les performances des techniques et technologies promues ; l’aménagement des zones de pâture pour petits ruminants ; la  valorisation des ressources locales (compostage des sous produits) ; le verger d’arbres fruitiers.


La visite a permis aux participants de voir la fabrication de pesticides naturels dans le laboratoire du groupement d’intérêt économique BIOPROTECT à Fada N'gourma. Les produits naturels issus de ce laboratoire sont le Limosain, le Solsain, le Plantain, le H-N et le Piol.

Toujours dans le partage d'expérience, la visite s'est poursuivie auprès de deux producteurs modèles dont Monsieur KIRBANGA Abdoulaye dans le village de TIGUILI situé à environ 95 Kilomètre de la ville de Fada N’gourma. Ce producteur a bénéficié de l’appui des actions de l’ONG ARFA pour la mise en place de plusieurs infrastructures afin d’améliorer ses conditions de vie dont deux impluviums  pour récupérer les eaux de pluies transformées en eau potable pour la famille pendant les périodes de pénurie d’eau (Mars – Avril) et un bio digesteur qui permet de produire du gaz pour la cuisine familiale (lutte contre la désertification), de l’éclairage et du compost avec l’utilisation des résidus dans la compostière. Le bio-digesteur a une capacité volumique  de 6m3. Et avec les techniques du Zaï accompagnées des cordons pierreux, il arrive à augmenter de manière satisfaisante sa production agricole (maïs, mil, niébé, sésame) sur une superficie emblavée de 5 ha.

Et enfin la visite chez monsieur LANKOANDE Salam qui a pu récupérer 5 hectares de terres par la mise en place de la technique de traitement de ravine dans le  village de BILANGA YANGA  situé à environ une centaine de kilomètre de la ville de Fada N’gourma.

Après les différentes visites effectuées sur le terrain, les participants se sont réunis afin d’échanger, de partager leurs expériences en agroécologie et enfin de renforcer la collaboration et les actions de synergie.